C’est la marque des grands : le sélectionneur de l’équipe de France olympique de football Sylvain Ripoll ne s’est pas caché derrière des excuses comme le manque d’entrainement ou la faible qualité de son effectif pour expliquer l’élimination aux JO, mais a pleinement assumé le désastre scellé par la déroute des tricolores face au Japon (défaite 4-0).

« Peut-être que notre équipe n’avait pas la qualité d’autres sélections mais on ne va pas se cacher derrière ça, a indiqué Ripoll en conférence de presse. C’est sûr que certains de mes gars n’avaient jamais tapé dans un ballon avant le tournoi, j’ai dû parer au plus pressé à cause du refus des clubs pros de me libérer des joueurs en engageant des voisins, des copains de mon fils, le petit ami de ma fille, le stagiaire de la poste qui nous distribue le courrier le matin, le jeune qui travaille au rayon boucherie à l’hypermarché Leclerc du coin, et l’apprenti qui bosse chez le garagiste qui s’occupe de ma bagnole. Mais honnêtement près de la moitié des gars avaient déjà joué au foot au moins quand ils étaient à l’école, alors on aurait dû faire mieux ».

Incompréhensible : alors que près de la moitié des joueurs de l’équipe de France olympique avaient déjà joué au football avant les JO, ils se sont fait humilier et éliminer par le Japon dès la phase de groupes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s