Invité après la victoire de son équipe à Nantes à se prononcer sur la sanction plutôt clémente infligée à Dimitri Payet lors des incidents ayant émaillé la rencontre Nice-OM, l’entraineur niçois Christophe Galtier a estimé que le joueur marseillais aurait dû être suspendu plusieurs matchs.

« Je n’ai aucune compréhension pour cette décision, a indiqué Galtier lors de la conférence de presse d’après-match. C’est lui qui a mis le feu aux poudres en relançant deux bouteilles dans le public, il aurait dû être sanctionné bien plus sévèrement. Cela va créer un précédent, maintenant dès que Neymar prendra un projectile sur la tronche au poteau de corner il le relancera dans la tribune, car il sait qu’il ne risque aucune sanction, et tout partira en couille. A mon avis c’est Macron le pote de Payet qui a arrangé les choses en envoyant un petit texto au président de la commission de discipline. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il a agi sur le coup de la colère, il savait très bien ce qu’il faisait. Si on lui balancé des kébabs il ne les aurait pas relancés en tribune ».

Selon Christophe Galtier, si le public niçois avait jeté des kébabs à Dimitri Payet il ne les aurait pas relancés en tribune. 

5 commentaires »

  1. Galtier a raison, c’est lui qui a mis le feu aux poudres. A je donne pas raison aux quatre abrutis qui ont envahis le terrain et au staff marseillais qui se sont comporté comme des voyous .

    J'aime

  2. J’adore Gaultier mais il a perdu une occasion de se taire ! Plusieurs fois Payet en a reçu des projectiles sans réactions de la part du service d’ordre largement insuffisant et débordé!! Ce qui a permis l’envahissement du terrain ! Sans parler du directeur de l’Ogc Nice qui s’est pris les pieds dans le tapis avec ses explications vaseuses et inadéquates !!

    J'aime

  3. Pauvre Galtier il a perdu une occasion de se taire , comme si la bouteilles relancée en l’air par dépit avait la moindre chance de toucher quelqu’un …. il défend l’indéfendable , c’est Payet qui s’est retrouvé à terre et à dû avoir une sacrée frayeur

    J'aime

  4. ORITI NIOSI LOUIS 4 abrutis quelle façon de minimiser un envahissement de terrain par une centaines de voyous prêts à en découdre avec violence , les sanctions ont été bien trop faibles c’est vrai que Nice ce n’est pas Bastia

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s