Benoît Bastien, l’arbitre du Classico dimanche qui s’est soldé par une victoire 2-0 du Paris Saint-Germain au Vélodrome face à l’Olympique de Marseille, a expliqué ce lundi pourquoi ni lui ni ses collègues de la VAR n’ont voulu sanctionner l’OM pour deux fautes pourtant évidentes dans la surface, l’une de Sakai sur Icardi et l’autre d’Alvaro Gonzalez sur Neymar.

« J’en avais déjà discuté avec les collègues de la VAR avant le match, a indiqué Benoît Bastien. Nous n’avons pas voulu accabler un club déjà en grande difficulté, leur entraineur est parti et il va certainement être suivi par d’autres joueurs, on a attaqué leur centre d’entrainement, on n’arrête pas d’insulter leur président et ils ne gagnent plus un match. Vous imaginez s’ils avaient perdu hier 4-0 contre Paris à domicile ? Être arbitre c’est aussi faire preuve d’humanité et d’empathie. Bien sûr qu’il y avait pénalty sur les deux actions, mais nous n’avons pas eu le cœur de sanctionner les pauvres Marseillais ».

Benoît Bastien n’a pas sifflé les deux pénaltys évidents pour le Paris Saint-Germain par empathie envers l’Olympique de Marseille. 

2 commentaires »

Répondre à Bernard Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s