Sorti vivant de sa monoplace en flammes après son grave accident lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean, qui heureusement ne souffre que de brûlures mineures, a tenu à minimiser l’aspect miraculeux de sa survie.

« Rien de miraculeux là-dedans, a indiqué Grosjean sur son compte Instagram, on est quand même bien en sécurité dans nos bagnoles. J’avais quand même plus de chance de m’en sortir vivant que Dimitri Payet de marquer un but en Ligue des Champions, ou que l’OM d’y gagner un match. Là on pourrait parler de vrais miracles ».

Romain Grosjean estime qu’il avait plus de chance de s’en sortir vivant que Dimitri Payet de marquer un but en Ligue des Champions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s