Alors que les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni sont d’accord sur le fait que l’avion qui s’est écrasé avec 176 personnes à son bord mercredi à Téhéran a été abattu par un missile tiré par l’Iran, un porte-parole du gouvernement iranien a catégoriquement réfuté ces accusations, préférant invoquer une nouvelle frappe non-cadrée de l’international grec et ex-attaquant de l’Olympique de Marseille Kóstas Mítroglou, actuellement au PSV Eindhoven. On se rappelle que Mítroglou avait déjà abattu par mégarde un avion de tourisme à Saint-Etienne il y a près de deux ans lors d’un match de Ligue 1.

Cette accusation a été qualifiée de « lâche, indigne et improbable » par Donald Trump sur Twitter. En soutien de Mítroglou, le président US a également exhorté la Grèce à prendre des sanctions économiques drastiques en bloquant l’exportation de Tzatziki et d’Ouzo vers l’Iran.

Mitro
L’Iran l’accuse d’avoir abattu d’une frappe mal cadrée le Boeing ukrainien près de Téhéran : l’ex-attaquant de l’Olympique de Marseille Kóstas Mítroglou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s