C’est plutôt malin : ayant perdu sa passoire, le cuisinier du self du Nîmes Olympique a utilisé le gardien Paul Bernardoni pour égoutter ses pâtes et préparer ce samedi un bon repas réparateur aux joueurs après leur large défaite vendredi soir à domicile face à l’Olympique Lyonnais (0-4).

« Je n’ai aucun mérite, a indiqué le cuisinier, il a encaissé dix buts en deux matchs, ça en fait donc une sacrée passoire, dans une défense qui prend l’eau. En plus il dit toujours que ses défenseurs refusent de l’égoutter, donc ça lui rend aussi service ».

pass
Il a utilisé le gardien Paul Bernardoni comme passoire pour égoutter ses pâtes : le cuisinier du Nîmes Olympique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s