Voilà une nouvelle révélation de Mediapart qui va secouer le milieu du football féminin : ce ne serait pas Megan Rapinoe qui aurait joué pour les USA et inscrit deux buts contre la France lors de la dernière coupe du monde féminine, mais le joueur d’Arsenal Mesut Özil. Les USA auraient profité de la ressemblance bluffante entre Rapinoe et Özil pour faire jouer l’ex-international allemand, ce qui est bien entendu strictement interdit.

« J’en étais certaine, a indiqué la sélectionneuse tricolore Corinne Diacre, j’ai bien vu qu’il y avait quelque chose de pas normal dans son short. J’espère que les USA vont être disqualifiés et que nous allons être sacrées championnes du monde à la place, ce qui serait bien mérité ».

mez
Tout le monde n’y a vu que du feu, la ressemblance entre Özil et Rapinoe est vraiment bluffante.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s