Le sélectionneur du Bénin Omar Abou a avoué n’avoir jamais été inquiet lors du huitième de finale de la CAN en Égypte face au Maroc (qualification du Bénin 1-1, 1-4 aux t.a.b.).

« Non je n’étais pas inquiet, a indiqué Omar Abou, même quand Hakim Ziyech a eu son pénalty en fin de temps additionnel (tir sur le poteau) ou sa grosse occasion en toute fin de prolongation. Avec mon adjoint Antoine Grigri et quelques-uns de nos amis du pays on avait fait le nécessaire en amont. Dans ce type de compétition le plus important est le tirage … au sort ».

marabout
Lui et son adjoint Antoine Grigri ont tout fait en amont pour assurer la qualification de leur équipe : le sélectionneur béninois Omar Abou.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s