Encore une fois l’ombre de lui-même aujourd’hui contre l’OL, mou, sans énergie et sortant à retardement, incapable d’effectuer le moindre arrêt, le gardien de l’Olympique de Marseille Steve Mandanda, il est vrai peu aidé par sa défense, a analysé avec objectivité sa performance et celle de son équipe ce soir.

« On a été nuls, a indiqué le champion du monde, et moi en particulier. Je suis une vraie passoire, il suffit que l’adversaire cadre pour que ça rentre. Actuellement, la seule chose que je peux arrêter, c’est ma carrière ».

sm2
Il ressemble en ce moment plus à une passoire qu’à un champion du monde : Steve Mandanda.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s