Ce que tout le monde suspectait depuis longtemps s’est enfin vérifié : Valère Germain est bien une chèvre. Une corne est en effet apparue sur le front de l’attaquant de l’Olympique de Marseille lors du dernier match de Ligue 1 à Rennes, signe avant-coureur d’une maladie grave nommée la dystrophie caprine.

« La dystrophie caprine est un syndrome de malformation progressif, qui se manifeste le plus souvent par l’apparition de cornes chez les patients, a indiqué le Professeur M. Seguin, directeur de l’Institut Vétérinaire Hospitalier de Marseille (IVHM). Devrait suivre l’apparition de mamelles, les patients pouvant donner assez de lait pour faire du bon fromage. Une des caractéristiques de la maladie est également d’avoir des pieds en forme de sabots, ce qui pourrait expliquer certaines difficultés à la pratique du football ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s