La LFP vient de confirmer dans un communiqué qu’elle a donné raison aux réserves déposées par l’Olympique Lyonnais, qui remporte donc sur tapis vert son match de Ligue 1 contre l’AS Monaco (score sur le terrain : 2-0 pour l’ASM).

Les Monégasques sont en effet en infraction avec l’article 92 des règlements généraux de la FFF, qui stipule que le nombre de joueurs titulaires d’une licence « Mutation » pouvant être inscrits sur la feuille de match est limité à six, dont seulement deux maximum ayant changé de club hors période normale (du 16 juillet au 31 janvier, note de la rédaction).

Pas moins de six joueurs mutés hors période figuraient sur la feuille de match du côté de l’ASM (Gelson Martins, Silva, Fabregas, Ballo-Touré, Vinicius et Naldo). L’OL reste troisième mais revient à deux longueurs du LOSC, l’ASM retombe à la 17e place.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s