Ski alpin : Thibaut Courtois tente d’obtenir sa première étoile et la rate

2018 n’était décidément pas l’année de Thibaut Courtois : après avoir échoué en demi-finale de la coupe du monde face à la France, le portier belge avait décidé de profiter de la mini-trêve du championnat espagnol entre Noël et Nouvel an pour s’accorder quelques jours de détente dans une station des Pyrénées, et d’y valider sa première étoile en ski alpin. Rappelons que pour obtenir cette première étoile, le candidat doit pouvoir glisser sur des pentes légères ou moyennes et rester en équilibre, descendre en ligne droite sur une pente légère et faire des petits pas pour tourner, et faire plusieurs virages simples en dérapant (en arrondi ou en biais) en faisant attention à ce qui se passe autour de lui.

Hélas, Thibaut Courtois n’a pas obtenu sa première étoile, au contraire d’un vacancier français qui passait l’épreuve en même temps que lui. « Je ne comprends pas pourquoi, a indiqué un Courtois autant amer que déçu, pourtant je la méritais plus que lui ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s