Ben Arfa : « être cantonné sur le banc alors qu’on n’est même pas chinois, c’est dur ».

Hatem Ben Arfa, qui avait été retenu par Sabri Lamouchi dans le groupe pour le match Nice-Rennes et a assisté sans entrer en jeu à la défaite 2-1 des Bretons contre son ancien club, a réagi avec amertume à un journaliste lui demandant comment il avait vécu le fait d’être cantonné au banc des remplaçants ou à la tribune pendant toute une saison au Paris Saint-Germain.

« Quand Unai Emery m’a dit que je serai cantonné sur le banc, je lui ai bien dit que ce n’était pas possible car je suis français et tunisien mais pas chinois. Mais il n’a rien voulu savoir, c’est dur, il m’a bridé pendant toute la saison ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s