Ils s‘affichent en bleu aux yeux de tous : les Schtroumpfs accusés de haute trahison en Belgique

Faisant écho au mécontentement grandissant chez les supporters des Diables Rouges, Pierre-Olivier Beckers, le président du Comité olympique et interfédéral belge (COIB), a publiquement accusé les Schtroumpfs de haute tradition dans un éditorial publié ce lundi dans le quotidien « L’Echo de Bruxelles ». Selon lui, la couleur bleue des créatures de Peyo serait un soutien à peine masqué à la France et un désaveu complet de leur appartenance à la culture belge. Beckers a exigé que les Schtroumpfs apparaissent en noir, jaune et rouge jusqu’à mardi soir, sous peine de voir leurs albums retirés des librairies et des bibliothèques.

« C’est du n’importe quoi, a répondu un Grand Schtroumpf très en colère. Nous avons toujours été comme cela, et ce n’est pas un politicien qui va nous obliger à nous schtroumpfer dans une autre couleur. Les diables rouges n’ont qu’à se schtroumpfer en bleu, les diables bleus ça schtroumpfe aussi très bien ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s