Ils s‘affichent en bleu aux yeux de tous : les Schtroumpfs accusés de haute trahison en Belgique

Faisant écho au mécontentement grandissant chez les supporters des Diables Rouges, Pierre-Olivier Beckers, le président du Comité olympique et interfédéral belge (COIB), a publiquement accusé les Schtroumpfs de haute tradition dans un éditorial publié ce lundi dans le quotidien « L’Echo de Bruxelles ». Selon lui, la couleur bleue des créatures de Peyo serait un soutien à peine masqué à la France et un désaveu complet de leur appartenance à la culture belge. Beckers a exigé que les Schtroumpfs apparaissent en noir, jaune et rouge jusqu’à mardi soir, sous peine de voir leurs albums retirés des librairies et des bibliothèques.

« C’est du n’importe quoi, a répondu un Grand Schtroumpf très en colère. Nous avons toujours été comme cela, et ce n’est pas un politicien qui va nous obliger à nous schtroumpfer dans une autre couleur. Les diables rouges n’ont qu’à se schtroumpfer en bleu, les diables bleus ça schtroumpfe aussi très bien ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s