Joachim Löw : « les odeurs venant de mon slip m’ont annoncé que nous aurions de la chatte »

Interrogé en conférence de presse après la victoire de son équipe contre la Suède au bout du temps additionnel, le sélectionneur de l’équipe nationale allemande Joachim Löw a déclaré n’avoir jamais été inquiet.

« Je me suis fourré la main dans la culotte comme pendant chaque match, a indiqué Löw, et en sentant mes doigts j’ai su, de manière assez paradoxale, que nous aurions de la chatte ». Le coach allemand s’est également déclaré prêt, dans le cas d’une opposition contre la France, à aller vérifier par lui-même dans la culotte du sélectionneur tricolore la réalité de la chatte à Deschamps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s