Des somnifères dans l’andouillette servie aux joueurs de l’OM : un mystérieux cuisinier interrogé par la police lyonnaise

Le contrôle antidopage de routine effectué après la finale de Ligue Europa aura révélé une découverte inattendue chez les joueurs de Marseille : des somnifères en dose importante, ingérés vraisemblablement pendant un repas, et qui pourraient expliquer leur état de somnolence et leur léthargie pendant la rencontre face à l’Atlético.

« Nous avons pu montrer que ces somnifères ont été administrés aux joueurs avec l’andouillette qui leur a été servie à midi à la Brasserie Bocuse du stade, a indiqué le Docteur Mehdi Kahman, le biochimiste qui a dirigé les analyses. Seul l’arrière droit de l’OM Bouna Sarr n’en a pas mangé car il trouvait que ça sentait trop mauvais. Ceci peut expliquer pourquoi il a été le seul à jouer à son niveau mercredi soir ».

Selon une source policière, un mystérieux cuisinier serait actuellement entendu par les enquêteurs. Le suspect, qui n’appartient pas à l’équipe de la brasserie et se serait fait appeler Jean-Mimi pendant le service, pourrait avoir agi suite à un conflit récent avec l’Olympique de Marseille.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s