Coupe du monde en Russie : la FIFA refuse toujours au Maroc le droit de jouer avec des maillots chauffants

Le bras de fer est engagé entre la Fédération royale marocaine de football et la FIFA, qui refuse toujours aux Lions de l’Atlas le droit de jouer la coupe du monde en Russie avec des maillots chauffants. L’inventeur du procédé, Chakir Choukri, électricien à Meknès, ne comprend pas.

Chakir Choukri : « mon invention est fiable »

Pour Chakir Choukri, inventeur du procédé de chauffage du maillot, la prise de position de la FIFA est incompréhensible. « Mon invention est tout à fait fiable, a indiqué l’électricien de Meknès. En toute modestie, elle est géniale par sa simplicité : deux piles de 1,5V couplées à une résistance chauffante, qu’on peut coudre n’importe où dans le maillot. Je l’ai essayée moi-même dans mon lit la nuit, cousue dans mon pyjama. Et mis à part quelques brûlures sur le ventre et les jambes, aucun souci, sauf une fois quand mon lit a pris feu. Mais on ne joue pas au foot dans un lit, donc pour moi c’est fiable ».

choukri

Chakir Choukri, électricien à Meknès et inventeur du chauffage de maillot marocain, ne comprend pas la décision de la FIFA.

Le veto de la FIFA

Pour le président de la FIFA Gianni Infantino, il est hors de question d’accorder une dérogation au Maroc. « Cette invention est complètement artisanale et n’a pas fait ses preuves, aucun test n’a été fait en coordination avec l’équipementier (Adidas, note de la rédaction), a déclaré Infantino. On ne sait pas ce qui peut se passer, des brûlures, des électrocutions, le maillot pourrait même fondre ou prendre feu. Et avec ça les Marocains n’auront plus besoin de s’échauffer, ce qui les favoriserait par rapport aux autres équipes. Hors de question pour nous d’ouvrir la porte à ça, sinon on va nous demander quoi pour le Mondial au Qatar, des maillots réfrigérants » ?

La fédération marocaine prête à aller jusqu’au bout

Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, a indiqué pour sa part que sa fédération fera tout pour défendre l’intérêt de ses joueurs. « Nous irons jusqu’au bout, a affirmé Fouzi Lekjaa. Il est impossible pour nous d’accepter de jouer à des températures inhumaines avoisinant les 15°C. S’il faut rentrer sur le terrain en djellabas molletonnées ou en burnous, nous n’hésiterons pas ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s