Emplois fictifs : l’AS Monaco aurait rémunéré plusieurs stadiers alors qu’ils n’ont pas de spectateurs

Après François Fillon, c’est au tour des dirigeants l’AS Monaco d’être convoqué par la Commission de Contrôle des Emplois Fictifs (CCEF) et de risquer une mise en examen. Il est en effet reproché aux Monégasques d’avoir rémunéré une centaine de stadiers, alors qu’ils n’ont jamais de spectateurs dans les tribunes du stade Louis II. Une affaire bien malvenue, alors que le leader de la Ligue 1 veut se concentrer sur l’obtention de la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s