La défaite de trop : Louis Nicollin dévore son entraîneur Frédéric Hantz devant ses joueurs dans les vestiaires du stade Vélodrome

Trop c’est trop : après la récente déculottée à Lyon en coupe de France et la défaite en championnat à Metz, le sang du président de Montpellier Louis Nicollin n’a fait qu’un tour après la nouvelle déroute de son équipe à Marseille (5-1). De retour dans les vestiaires, Nicollin s’est en effet jeté sans crier gare sur l’entraineur Frédéric Hantz, qu’il avait vertement critiqué dans la presse lors des dernières semaines, et l’a dévoré tout cru sous les yeux horrifiés de ses joueurs.

« Nous étions assis tranquillement après le match dans les vestiaires du Vélodrome, a indiqué un joueur du MHSC qui a préféré garder l’anonymat par peur de représailles. Le président est rentré en trombe dans les vestiaires, il avait l’écume à la bouche et l’air très en colère. Il s’est immédiatement jeté sur le coach et l’a mordu violemment à plusieurs reprises, avant de commencer à le manger tout cru sous nos yeux. Il y avait du sang partout, mais Frédéric Hantz ne s’est pas débattu, comme s’il semblait accepter la sanction. Nous n’avons pas bougé non plus de peur de prendre un coup de dent. Loulou a ensuite lâché en grand rôt et est parti boire un digestif à la buvette du club, depuis nous ne l’avons pas revu ».

Louis Nicollin a été appréhendé peu après par les forces de l’ordre et placé en garde à vue. En pleine digestion dans sa cellule, il n’a pas pu être réveillé pour être interrogé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s