Il agresse la hampe de drapeau d’un innocent supporter bastiais : seulement six mois de suspension pour Lucas Moura

Mais où va donc s’arrêter la violence sur les terrains de Ligue 1 ? Alors qu’au vu du contexte actuel, le sport en général et le football en particulier devraient représenter des havres de paix et d’amitié pour nos concitoyens, la reprise de la Ligue 1 a déjà été marquée par une agression innommable lors de la rencontre ayant opposé vendredi soir le Paris Saint-Germain à Bastia à Furiani.

Le coup de folie de Lucas Moura

A la 68e minute du match, alors qu’un corner venait d’être sifflé en faveur des Parisiens, le Brésilien Lucas Moura, qui devait botter le coup de pied de coin, a bondi sans raison apparente vers un supporter bastais innocemment assis sur le grillage. A la stupéfaction générale, Lucas a alors asséné un violent coup de tête à la hampe de drapeau du supporter, un geste impardonnable qui n’est pas sans rappeler le fameux « coup de boule » de Zidane en finale de la coupe du monde. A la surprise générale, l’arbitre ne sortait pas le carton rouge pourtant logique contre le Parisien et laissait la rencontre se dérouler comme si de rien n’était. Ironie du sort, le malheureux supporter en pleurs se voyait même confisquer sa hampe de drapeau par le service d’ordre. Selon nos informations, il se serait fait disputer par sa maman en rentrant à la maison pour l’avoir perdue.

Des sanctions exemplaires exigées

Avec raison et le soutien de toute la grande famille du football français, les dirigeants du Sporting ont exigé des sanctions exemplaires contre le Brésilien. « Une suspension à vie, surtout pour la simulation indigne qui a suivi, nous semble être la sanction minimum, a-t-on indiqué dans l’entourage du club corse. Plus le remboursement du drapeau complet, qui a coûté près de deux euros 50 à la boutique du club ». Des sanctions drastiques étaient attendues, envers un fauteur de troubles qui a terni l’ambiance fair-play et conviviale qui est l’image de marque de l’enceinte sportive du club bastiais.

Seulement six mois de suspension pour Lucas Moura

Réunie en urgence, la commission de discipline de la Ligue s’est montrée plutôt clémente et n’a suspendu Lucas Moura que pour six mois, mettant en évidence une fois de plus la protection dont bénéficie le club parisien auprès des instances sportives nationales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s