Quand football rime avec essor économique : déjà une vingtaine de nouveaux bars à hôtesses ouverts à Qinhuangdao depuis l’arrivée d’Ezequiel Lavezzi en Chine

A peine transféré au Hebei China Fortune, l’arrivée en Chine d’Ezequiel Lavezzi, en provenance du Paris Saint-Germain, a déjà impacté de manière positive l’économie locale de la ville de Qinhuangdao, dans laquelle est basée le club de Super League Chinoise. Outre la vente de maillot portant son nom et de tee-shirts et gadgets à son effigie, pas moins d’une vingtaine de nouveaux bars à hôtesses se sont en effet ouverts dans la ville depuis l’arrivée de Lavezzi.

Près de 400 créations d’emplois pour la gent féminine

« La venue de Monsieur Lavezzi a boosté l’économie locale, avec l’ouverture de nombreux bars, a indiqué Zhu Haowen, le maire de Qinhuangdao. Plusieurs nouvelles discothèques sont également en construction. Pas moins de 400 emplois, en grande majorité pour les femmes, ont pu ainsi être ainsi créés. Cet essor économique sans précédent a permis de lancer dans la vie professionnelle des jeunes femmes voulant faire carrière comme entraineuses ou stripteaseuses, c’est vraiment une chance unique pour elles. Nous espérons également que les visites régulières de Monsieur Maradona, un ami de Monsieur Lavezzi, permettront de relancer dans notre bonne ville le marché de la drogue, qui avait plutôt tendance à stagner ces dernières années ».

Lavezzi conquis par les jeunes Chinoises

Pour Ezequiel Lavezzi, rien de plus normal de faire profiter l’économie locale de sa renommée et de son salaire mirobolant. « J’adore la Chine, et surtout les jeunes Chinoises, qui sont dociles et soumises à souhait, a déclaré l’attaquant argentin. Avec un salaire de 14 millions d’euros par an, j’ai pas mal de fric à dépenser, vous pouvez compter sur moi pour investir au maximum dans tous les bars du coin. Nous les visitons d’ailleurs tous les soirs les uns après les autres avec mes amis Mbia, Gervinho et Kakuta. L’économie chinoise peut vraiment compter sur nous ». Seule conséquence négative de l’arrivée de Lavezzi en Chine : plusieurs bars à hôtesse et discothèques à Paris ont déjà déposé le bilan depuis le départ de l’attaquant argentin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s