Coupe de France : l’Olympique Lyonnais joue par erreur contre les basketteurs du CSP Limoges

L’ère Génésio, nouveau coach de l’Olympique Lyonnais, a plutôt bien démarré, avec une belle et large victoire contre Limoges par sept buts à zéro. Une victoire avec la manière qui semblait ouvrir de nouvelles perspectives au club cher au président Aulas. Sauf que les Lyonnais n’ont pas joué comme attendu contre l’équipe de football de Limoges Foot 87, qui évolue en championnat de CFA2, mais contre des basketteurs, ceux du CSP Limoges (Pro A), qui se sont retrouvés par erreur sur la pelouse. Une histoire rocambolesque comme seule la coupe de France sait en écrire.

Invités pour assister au match, les basketteurs se retrouvent sur la pelouse

Il était 13h00 stade Michel-Amand à Poitiers et les représentants de la Fédération Française de Football étaient très inquiets : l’équipe de football de Limoges, retenue dans les bouchons monstres dus au match, n’était toujours pas arrivée. « Quand ils nous ont vus arriver dans notre bus marqué Limoges, ils ne se sont pas posé de questions, a indiqué Philippe Hervé, l’entraineur du CSP. Ils nous ont pressés de descendre et nous ont dirigés vers un vestiaire. Au départ nous n’étions là que pour donner le coup d’envoi du match et ensuite prendre place en tribune. Quand ils nous ont donné des shorts et des maillots, d’ailleurs trop petits, j’ai cru que cela faisait partie du protocole d’avant-match et de la mise en scène pour le coup d’envoi. Quand nous nous sommes retrouvés sur la pelouse et que l’arbitre a sifflé le coup d’envoi, nous nous sommes rendu compte que nous jouions pour de vrai contre l’Olympique Lyonnais ». La véritable équipe du Limoges Foot 87 n’est arrivée quant à elle que bien après le coup d’envoi.

Plus de 200 mains volontaires dans le même match

« On avait un peu peur, car ils étaient très grands comme les joueurs du SCO Angers, a indiqué le capitaine lyonnais Maxime Gonalons. Mais nous avons très vite mené au score et avons gagné sept buts à zéro sans l’ombre d’un problème. Je dois bien avouer que nous nous sommes posé quelques questions. Je veux bien que le championnat de CFA2 soit faible, mais on a eu l’impression qu’ils n’avaient jamais joué au football. Ils voulaient toujours jouer à seulement 5 sur le terrain et l’arbitre a dû se fâcher plusieurs fois pour qu’ils continuent à onze. Ils ne restaient que quelques secondes dans la surface de réparation. Et ils ont fait un nombre incroyable de mains volontaires, au moins 200 pendant le match ».

Bruno Génésio : « cette victoire ne doit pas être dévalorisée »

Le nouvel entraineur de l’OL Bruno Génésio ne voulait pas se laisser gâcher la joie de sa première victoire en tant que coach principal. « Je n’en ai rien à faire de savoir contre qui nous avons joué, a-t-il déclaré. Nous aurions pu jouer contre des culs de jatte que ça n’y changerait rien : nous avons fait un match grandiose et parfait, il est difficile de faire mieux. Et ce n’est pas parce que nous avons joué contre des basketteurs que je vais jeter cette magnifique victoire au panier ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s