Famille Rabiot: après le fils, c’est la mère qui voit rouge!

Nouveau coup dur pour le Paris Saint-Germain : après la suspension que devra purger Adrien Rabiot suite à son expulsion lors du match de reprise de championnat contre Lille, les Parisiens seront privés de leur jeune milieu de terrain pour au moins trois semaines. Une indisponibilité due à une blessure plutôt rare : le joueur aurait ainsi reçu une bonne fessée de sa maman quand il est rentré à son domicile après la rencontre gagnée contre les Nordistes.

« Oui je ne le cache pas, Adrien a reçu une bonne fessée à son retour après le match contre Lille, a indiqué Véronique Rabiot à la presse. Mais pas pour son expulsion : les fautes font partie du jeu, et il doit se faire respecter par les autres malgré son jeune âge. Il est vrai que la seconde faute était stupide car il venait de prendre le premier jaune, mais que voulez-vous ? C’est encore un ado, il doit apprendre à se servir de sa cervelle ».

En cause serait plutôt le comportement du joueur à son retour à la maison : « Il est rentré sans dire bonjour et est parti se coucher sans se laver les dents. Il n’a pas non plus mis la table, alors que c’était son tour. Je comprends bien qu’il soit énervé après s’être fait expulser par cette andouille de Fautrel, mais j’ai déjà expliqué maintes fois à Adrien que le foot ne prendrait jamais le dessus sur notre vie de famille et sur l’école. Il a donc reçu une bonne fessée, qu’il a amplement méritée ».

Pour Laurent Blanc, les châtiments corporels n’entrent pas dans les méthodes éducatives préconisées par le Paris Saint-Germain : « Il a été salement touché et a obtenu trois semaines d’ITT du médecin de club. Il ne peut en effet plus s’asseoir, ce qui est un véritable problème pour les entrainements. Je vais rencontrer Madame Rabiot et lui expliquer qu’il y a des sanctions beaucoup plus efficaces pour les jeunes de cet âge, comme par exemple les priver de téléphone portable pour une journée entière ».

Interrogé sur la question, l’ex-entraîneur de l’Olympique de Marseille Marcelo Bielsa n’a pas pu s’empêcher d’éclater de rire : « Trois semaines d’arrêt pour une malheureuse fessée ? Rabiot est bien un Parisien ! Une bonne volée n’a jamais empêché personne de s’entrainer ! A l’OM j’en collais une au petit Thauvin au moins une fois par semaine pour lui expliquer la vie, ça ne l’a jamais empêché de jouer. Bien au contraire, je peux vous dire qu’il court beaucoup plus vite quand il a les fesses bien rouges ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s