Abandonné sur une aire d’autoroute par son président sur la route des vacances, un ex-footballeur lyonnais est recueilli par des touristes montpelliérains

La SPJP, la Société Protectrice des Joueurs de Football, ne cesse de tirer l’alarme en cette période de vacances estivales : des dizaines de footballeurs professionnels ont encore été abandonnés par leur président sur la route des vacances. « Le scénario est toujours le même, a indiqué Brigitte Barbot, présidente de la SPJP. Le joueur est invité par son président à passer quelques jours de vacances avec lui dans sa résidence secondaire. Il s’agit généralement de joueurs trop souvent blessés ou trop vieux, que le club ne souhaite pas conserver dans son effectif. Et lors d’un arrêt pipi sur une aire de repos, lorsque le malheureux joueur sort des toilettes, la voiture du président a disparu. C’est un véritable drame, mais également un délit ». L’abandon de joueur est en effet puni par la loi d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans et d’une amende de 30.000 euros.

Dans certains cas, même si l’abandon reste une tragédie, le président s’assure de manière directe ou indirecte que le joueur puisse être accueilli dans de bonnes conditions dans un chenil. L’abandon de Yohan Cabaye par le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi est un modèle en la matière : voulant se débarrasser de Cabaye, Al-Khelaïfi l’a déposé à la porte d’un chenil dans le sud de Londres, accompagné d’une sacoche contenant 14 millions d’euros. « Dans ce cas il n’y a bien sûr pas de problème pour trouver un refuge pour le joueur, a indiqué Barbot. Mais nous restons attentifs du côté du PSG, car j’ai l’impression qu’Al-Khelaïfi va aussi tenter d’abandonner le vieux Thiago Motta ».

Dans d’autres cas, l’abandon se déroule de manière bien moins humaine, comme pour l’ex-footballeur lyonnais Yoann Gourcuff, qui a été « oublié » début juillet sur la route de la Côte d’Azur par le président Jean-Michel Aulas. « Le pauvre Yoann a été abandonné sur une aire d’autoroute car il est trop souvent blessé, a indiqué Brigitte Barbot, le club a cherché à s’en débarrasser par tous les moyens. Trop faible pour retrouver tout seul son chemin, il a été découvert complètement déshydraté par des touristes montpelliérains qui l’ont recueilli ».

Selon la présidente de la SPJP, l’avenir de Yoann Gourcuff reste inscrit en pointillés. « Les deux personnes qui l’ont recueilli, un entrepreneur montpelliérain spécialisé dans le nettoyage et le ramassage et traitement des ordures, et son employé Rolland sont des personnes très affables qui sont prêtes à accueillir Gourcuff dans leur chenil. Néanmoins le joueur reste plutôt distant actuellement et ne leur manifeste aucune preuve d’affection, je pense qu’il a été fortement blessé par l’abandon dont il a été la victime. Mais s’il n’y met pas du sien, je crains fort qu’il ne lui reste plus qu’une alternative : l’euthanasie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s