Marcelo Bielsa : « organiser une chasse aux œufs sur la pelouse du Vélodrome lors de la seconde mi-temps du Classico était une erreur »

Comme souvent, l’entraineur de l’Olympique de Marseille Marcelo Bielsa a pris à son compte la défaite de son équipe, qui a perdu à domicile trois buts à deux contre le Paris Saint-Germain lors du classico. Selon Bielsa, la déconcentration évidente de ses joueurs au retour des vestiaires serait liée à la chasse aux œufs sur la pelouse du Vélodrome organisée par le staff en ce dimanche de Pâques.

« La chasse aux œufs de Pâques est une tradition profondément ancrée dans le groupe, a indiqué Bielsa, surtout pour les plus jeunes comme Florian Thauvin et les plus gourmands comme André-Pierre Gignac. J’ai pensé que l’organiser en début de seconde mi-temps lors du match contre Paris leur ferait plaisir et les détendrait un peu. Le match se déroulait alors de manière plutôt calme pour nous, et nous menions tranquillement à la pause ; je n’ai donc vu aucun danger à ce que les joueurs cherchent quelques œufs en chocolat pendant les premières minutes de la seconde mi-temps. J’avais mis les œufs dans ma glacière. Avant de rentrer dans les vestiaires, j’ai demandé à mon adjoint Franck Passi de les cacher sur la pelouse ».

Hélas, la chasse aux œufs a semblé complètement déstabiliser le onze Phocéen à son retour des vestiaires. Plus concentrée sur la recherche des friandises que sur les attaques de l’équipe adverses, l’équipe marseillaise a en effet encaissé la bagatelle de deux buts coup sur coup lors du premier quart d’heure de la seconde mi-temps. « Tout le monde ne pensait plus qu’aux œufs, a expliqué Bielsa. J’ai même dû sortir Gignac et Thauvin qui en avaient déjà mangé une vingtaine et s’en étaient mis plein les poches du short. De plus Morel marque contre son camp en se jetant vers un œuf dans la surface de réparation en croyant qu’Ibrahimovic voulait lui prendre, et les remplaçants sont rentrés démotivés sur le terrain car tout avait déjà été ramassé par leurs partenaires ».

André Ayew quant à lui en voulait plus particulièrement à l’arbitre Ruddy Buquet, qu’il accuse d’avoir volé des œufs aux Marseillais : « quand je suis allé voir l’arbitre pour qu’il nous rende les œufs qu’il nous avait pris, il m’a rétorqué qu’un œuf appartient à celui qui le trouve. Je lui ai alors dit d’aller se faire cuire un œuf, et il m’a donné un deuxième jaune, en me disant qu’à défaut de chocolat, j’aurais au moins des biscottes à savourer ».

Malgré la défaite, Bielsa n’a pas regretté cette chasse aux œufs en plein match, qui pour lui fait partie des actions importantes pour maintenir la cohésion au sein de son équipe : « Je suis content car tous les œufs ont bien été ramassés, mes joueurs vont se régaler. Mais je sais qu’un neuf aurait dû rester sur le terrain pendant tout le match, notre avant-centre André-Pierre Gignac ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s