Arnaque aux faux décodeurs à Bielsa: plusieurs dizaines de victimes à l’Olympique de Marseille et parmi les journalistes

Comme l’a révélé le quotidien « La Provence » dans son édition de samedi, la police judiciaire aurait démantelé un important réseau de trafic de faux décodeurs à Bielsa. Ces décodeurs, qui se sont révélés correspondre à de vulgaires décodeurs Canal+ d’ancienne génération, étaient censés traduire en direct dans un français correct les propos incompréhensibles tenus par l’entraineur de l’Olympique de Marseille Marcelo Bielsa lors des entrainements, des matchs et des conférences de presse. Plusieurs membres du club phocéen, dont le président Vincent Labrune, l’interprète de Bielsa Fabrice Olszewski et la totalité des joueurs du groupe professionnel auraient été victimes de cette arnaque. Une trentaine de journalistes, lassés de devoir interpréter au hasard les mots inintelligibles marmonnés par un coach fixant le parquet, se seraient également procurés pour la modique somme de 1500 euros un exemplaire du fameux décodeur, livré avec son casque audio et sa télécommande.

« Nous nous sommes tous fait avoir en beauté, a reconnu le défenseur marseillais Brice Dja Djedje. Mais il faut quand même avouer qu’il y a un véritable problème de communication avec le coach. On ne comprend vraiment rien à ce qu’il nous explique, que ce soit à l’entrainement ou en match. Contre Saint-Etienne j’ai cru qu’il m’avait demandé si tout allait bien, alors qu’il voulait savoir si je voulais sortir. Je lui ai donc dit oui, et il m’a fait sortir. On ne comprend rien à ses consignes tactiques, alors on essaye de faire au mieux, un peu au pif comme dirait Zlatan ».

Cette situation d’incompréhension permanente explique pourquoi aucun des joueurs n’a hésité quand trois personnages se présentant comme des amis de José Anigo leur ont proposé des décodeurs à Bielsa. « Quand le coach est rentré dans les vestiaires pour la causerie du match contre Caen, nous étions tous assis à l’attendre avec notre décodeur et notre casque, a poursuivi Dja Djedje. Il s’est alors mis à hurler et malgré nos décodeurs nous n’avons rien compris à ce qu’il disait. Nous avons alors réalisé que nous nous étions tous bien fait avoir ».

Alors que des réseaux de trafics de décodeurs à Jardim et à Al-Khelaifi auraient été démantelés à Monaco et Paris, le président Vincent Labrune a pris la mésaventure avec philosophie : « je dois reconnaître que nous n’avons pas été malins dans cette histoire. Avec ou sans décodeur, nous aurions dû savoir que personne ne comprendra jamais Marcelo Bielsa ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s