Jean-Michel Aulas : « le fair-play d’Hubert Fournier vis-à-vis du corps arbitral est indigne d’un entraineur de l’Olympique Lyonnais »

Près d’une semaine après le match nul concédé par son club à Lorient et à quelques heures seulement de la réception du FC Nantes à Gerland, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a mis une pression inhabituelle sur son entraineur Hubert Fournier : « même si l’absence d’Alexandre Lacazette nous a été préjudiciable, le principal responsable des résultats récents plutôt moyens de notre équipe en championnat reste Hubert Fournier. J’en ai assez de le voir minauder avec les arbitres, les féliciter pour leur bon match, leur adresser des sourires et même leur serrer la main après le match en leur donnant une petite tape amicale dans le dos ».

En particulier, le président lyonnais n’a apparemment toujours pas digéré les déclarations de son entraineur après le match nul concédé à Lorient dimanche dernier. « Je trouve absolument inadmissible qu’Hubert Fournier puisse affirmer que son équipe n’a pas été assez performante pour remporter le match, a poursuivi Jean-Michel Aulas. Fournier a même insinué qu’il portait lui-même une part de responsabilité en ayant tenté l’expérience d’aligner Cornet et N’jie en attaque ! Pourtant le seul vrai responsable est ailleurs. J’ai vu et revu les images du match et il n’y a aucun doute : nous n’avons pas battu Lorient car l’arbitre M. Lannoy n’a pas sifflé un coup-franc pour Nabil Fekir ».

Selon Aulas, les arbitres auraient juré la perte de l’Olympique Lyonnais : « je sais de source sûre qu’ils ont signé un pacte secret pour empêcher notre club de gagner le championnat de France. Nous devons combattre cette confrérie malfaisante, il en va de la survie de notre club. La contestation et la mauvaise foi envers le corps arbitral doivent être l’ADN de l’Olympique Lyonnais ».

Conscient de ses erreurs, Hubert Fournier a présenté ses excuses à son président, au club et aux supporters. « Je suis désolé d’avoir failli à ma mission principale, je vais me rattraper dès le match d’aujourd’hui contre Nantes, a-t-il promis. Je vais harceler les quatre arbitres, contester toutes leurs décisions en faisant des grands gestes et en sortant de ma zone de coaching, m’en prendre toutes les deux minutes au quatrième arbitre, j’ai même prévu d’aller voir les arbitres dans leur vestiaire à la mi-temps pour leur mettre la pression, sans parler des déclarations d’après-match que le président a eu la gentillesse d’écrire pour moi. J’ai d’ailleurs passé tout mon samedi avec Rémi Garde, un maitre en la matière, qui m’a expliqué toutes les ficelles du métier ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s