Croyant avoir attrapé Zlatan Ibrahimovic dans ses filets, un pêcheur marseillais massacre par erreur un poisson en voie de disparition

Terrible tragédie à quelques encablures du port de Marseille ce samedi : José A., pêcheur de métier, aurait massacré sauvagement un poisson appartenant à une espace menacée qu’il venait d’attraper dans ses filets. « Quand j’ai vu ce monstre avec son grand nez dans mes filets, a indiqué le pêcheur, j’ai cru avoir attrapé l’attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic. J’ai perdu le contrôle et j’ai paniqué. Il faut comprendre que pour nous Marseillais, Ibrahimovic c’est le diable incarné, rien que son nom réveille nos peurs les plus ancestrales et fait pleurer nos enfants. Alors j’ai pris une pelle dans le bateau et j’ai tapé sur sa tête, de toutes mes forces, encore et encore ».

Selon Jacques Costaux, le directeur du laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-Mer, le poisson tué par le pêcheur marseillais appartiendrait à une espèce très rare en voie de disparition. « Ce poisson, appelé communément le poisson au grand pif, se reproduit normalement dans les eaux suédoises, a expliqué Costaux. Il a colonisé les côtes des Pays-Bas, de l’Italie, de l’Espagne et maintenant de la France, mais sa présence près de Marseille est très inhabituelle. C’est un poisson au caractère assez particulier, très individualiste, qui ne supporte pas le banc. C’est un poisson pilote, il doit toujours être devant, à la lumière. Il est très grand et se sert de son grand nez pour attraper ses proies. C’est un véritable carnassier, un prédateur impitoyable. Il est de plus très protégé par une autre espèce de poisson, le poisson-arbitre, qui lui est complètement soumis et dont il fait ce qu’il veut ».

Informé du drame, Zlatan Ibrahimovic s’est déclaré très touché par la mort violente du pauvre poisson. « Je suis très triste, a déclaré la star parisienne, c’est comme si j’avais été moi-même battu à coups de pelle par ce pêcheur. Il existe d’ailleurs des milliers d’espèces de poissons en voie de disparition de par le monde. Je compte bien me faire tatouer le nom de ces espèces et les révéler au public en enlevant mon maillot lors de mon prochain match ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s