Le président Nasser Al-Khelaïfi veut obliger Laurent Blanc à coacher son équipe en survêtement et assis sur une glacière

Laurent Blanc devra adopter les méthodes de coaching de Marcelo Bielsa pour remettre son équipe sur la voie du succès.

On sentait qu’il allait y avoir du changement au Paris Saint-Germain après les défaites contre Barcelone et Guingamp et la qualification laborieuse contre l’AC Ajaccio en coupe de la Ligue. «  Nous ne sommes pas du tout satisfaits du coaching de Laurent Blanc, a indiqué ce vendredi le président parisien Nasser Al-Khelaïfi en conférence de presse. Pour le remplacer, nous avons donc contacté le meilleur entraineur de Ligue 1 du moment, Marcelo Bielsa, qui réussit une saison exceptionnelle avec l’Olympique de Marseille. Bielsa a malheureusement décliné notre proposition, nous avons donc décidé de continuer avec Laurent malgré la présence sur le marché de grands entraineurs comme Frédéric Antonetti, Élie Baup ou Jean Fernandez ».

Le président du Paris Saint-Germain a néanmoins posé un ultimatum à Laurent Blanc : « S’il veut rester l’entraineur du PSG, il devra adopter une autre méthode de coaching pour garantir le succès à son équipe. Dès le prochain match de championnat contre Montpellier, il devra diriger son équipe en survêtement et assis sur une glacière, et pas autrement. Nous lui demanderons également de mettre une cordelette à ses lunettes, de tout faire pour prendre du ventre et de ne pas regarder les journalistes pendant les conférences de presse. Il devra s’exprimer exclusivement en espagnol et ne pourra prononcer que quelques mots incompréhensibles en français avec un fort accent.

Marcelo Bielsa de son côté s’est déclaré ravi de pouvoir enfin partager sa passion des glacières avec un collègue de Ligue 1 : « au match retour contre Paris nous pourrons échanger nos glacières et faire un test comparatif, je ne me suis encore jamais assis sur une glacière de luxe ». Bielsa aurait d’ailleurs demandé à Vincent Labrune de lui offrir une nouvelle glacière pour l’hiver : « J’ai demandé au président une glacière chauffante, car j’en ai assez de me réchauffer le postérieur à coups de cafés brûlants. Même si je dois tout de même avouer qu’être assis sur du froid soulage mes OM-orroïdes ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s